Home

Née à Haarlem au Pays-Bas, cette artiste connaît une jeunesse multiculturelle étonnante. Elle grandit aux Etats-Unis, en Italie, en Afrique du Sud, au Congo. Son intérêt pour la peinture lui a été transmis toute petite par sa mère (Barbara Gestel-Remmers, dont les camarades de classe à la Rijksacademie comptent Karel Appel, Jan Sierhuis et Aad Veldhoen).
 Après plusieurs cycles d’étude en art plastique, elle décide, il ne pourrait en être autrement, de faire de sa passion son métier. Après un départ très réussi, elle impose même un nouveau courant nommé le Liberisme. Ce concept est repris et rendu officiel dans l’encyclopédie Dikke van Dale (13e édition) le 27 septembre 1999. En suivent plusieurs expositions, dont à la Galerie Dante de Herman Brood à Amsterdam, le Théâtre municipal de Haarlem, et dans d’autre lieux à l’étranger, dont l’Allemagne et l’Espagne. Ses œuvres figurent également dans la série télévisé hollandaise « Bon et mauvais temps ». Outre la peinture sur toile, elle travaille aussi la céramique, en particulier les arts de la table.

Recent Posts